Bạn đang ở: Trang chủ / Thế giới / A l’occasion du 32e anniversaire de Tchernobyl

A l’occasion du 32e anniversaire de Tchernobyl

Biểu tình tại Grenoble nhân kỷ niệm lần thứ 32 tai hoạ hạt nhân Tchernobyl, bài viết bằng tiếng Pháp

A l’occasion du 32e anniversaire de Tchernobyl


Manifestation à Grenoble contre la Centrale nucléaire du Bugey


Nguyễn Khắc Nhẫn


Bài nói của tác giả tại cuộc biểu tình ngày 26/4/2018. Trong bài, nhắc tới trường hợp Việt Nam, tác giả đã "vui mừng thông tin với quý bạn là CP VN đã lấy quyết định khôn ngoan là từ bỏ chương trình điện hạt nhân mà nhà máy đầu tiên dự trù sẽ khởi động vào năm 2020", tuy nhiên, theo ông, "thật đáng tiếc là họ đã bật đèn xanh cho việc đẩy mạnh phát triển những nhà máy điện than rất ô nhiễm".

Tchernobyl est un mot tragique qu’on aimerait effacer de notre mémoire. Il est synonyme de souffrance humaine atroce!

32 ans après l’explosion de son 4e réacteur, nous sommes rassemblés aujourd’hui dans le même élan pour dire STOP à la centrale nucléaire du Bugey d’EDF et plus largement au nucléaire.

Le site de Bugey, aux portes de Lyon, comporte 4 vieux réacteurs de 40 ans bientôt. Beaucoup d’incidents se sont déjà produits ici dont un qui aurait pu conduire à une catastrophe, évitée de justesse en 1984.

En cas d’accident majeur, le nuage radioactif couvrirait rapidement toute la région Rhône - Alpes et même la Suisse. Les fuites de liquides radioactifs atteindraient vite la nappe d’eau potable qui alimente l‘agglomération lyonnaise. Comment procéder à l‘évacuation massive de toute cette région? En raison de la vétusté, de la dangerosité et de l’âge des réacteurs, la Coordination STOP Bugey ( www.stop-bugey.org) réclame la mise à l’arrêt définitif des réacteurs de la centrale nucléaire du Bugey.

Tchernobyl ce n’est pas qu’un lieu de l’espace ni qu’un événement daté dans le temps. C’est en réalité une gigantesque somme de souffrances, d’aventures, d’erreurs et de mensonges.

Les promoteurs, les lobbies nucléaires, l’AIEA et l’OMS ont toujours cherché à minimiser les conséquences sanitaires désastreuses de cette plus grande catastrophe technologique de l’histoire de l’humanité.

Les émissions radioactives de Tchernobyl représentent plus de cent fois la contamination des bombes d’ Hiroshima et de Nagasaki!

Sachez que le coeur fondu d’un seul réacteur arrive à polluer la moitié de la planète! Tchernobyl a couvert tout l’hémisphère Nord. Il a rejeté une quantité invraisemblable, de radionucléides dans l‘atmosphère et dans les eaux souterraines.

Tượng  Enfant de Tchernobyl, của Jean-Marc Rochette (2017), 
cuộc biểu tình đã diễn ra tại công viên đặt tượng
do nghệ sĩ tặng thành phố Grenoble.

Parmi quelques 3 milliards de personnes vivant dans des zones contaminées par les radionucléides de Tchernobyl, on a estimé à 7 millions le nombre d’êtres humains qui continuent à souffrir de cette catastrophe. Trois millions d’enfants devront être soignés sérieusement. Beaucoup mourront prématurément .

Le nuage de Tchernobyl est comme un aérosol constitué de différents gaz: le krypton, le xénon et de particules radioactives extrêmement volatiles tels que l’iode, le césium, le molybdène etc et d’autres plus lourds comme le strontium le plutonium. Les radiations ne provoquent pas de dommages physiques apparents. Elles sont incolores indolores et invisibles. Les effets indésirables se manifesteront sur de nombreuses générations. On parle de tumeurs, de lésions, de thyroïdes et de bien d’autres maladies. Une faible proportion de cellules irradiées peut devenir cancéreuse et tuera à petite dose l’organisme.

Comme des armes atomiques, le nucléaire constitue un danger potentiel pour l’humanité avec des conséquences irréversibles. Aujourd’hui le problème du stockage à long terme des déchets radioactifs est loin d’être résolu. Récemment Bernard Laponche, ancien ingénieur du CEA et ancien directeur général de l’AFME, a vivement critiqué le projet Cigéo d’enfouissement géologique à grande profondeur de la Bure. Nous n’avons pas le droit de laisser aux générations futures un cadeau empoisonné aussi dangereux sur le plan sanitaire. St Exupéry a dit: «nous n’héritons pas la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants».

Tchernobyl a déjà coûté plus de 450 milliards de dollars. Si l’on tient compte du coût du démantèlement, de la déconstruction, de la gestion à long terme des déchets radioactifs et éventuellement des catastrophes, le kWh nucléaire est en réalité très très cher.

Aujourd’hui le kWh du solaire et de l’éolien terrestre est déjà compétitif par rapport au kWh des énergies fossiles et du nucléaire. Bloquée par son parc vieillissant de 58 réacteurs et de l’EPR en grande difficulté, la France est en retard dans les énergies vertes, malgré l’effort courageux du Syndicat des Énergies Renouvelables. L’objectif de ramener à 50% l’électricité nucléaire dans l’avenir ne résoud pas l’équation énergétique française. Dommage que la France n’ait pas le courage de sortir du nucléaire comme l’Allemagne après Fukushima qui a déjà coûté plus de 250 milliards de dollars. Et la facture continue à s’alourdir chaque jour. L’ancien premier Ministre du Japon Nato Kan. devenu un ambassadeur infatigable des énergies renouvelables dans le monde, avait envisagé le scénario d’évacuation de 35 millions d’habitants de la région de Tokyo au moment de la catastrophe. Cela fait frémir quand on pense que Paris est à 80 km de la centrale nucléaire de Nogent sur Seine et Bugey est à 30 km de Lyon, 55 km de Chambéry et 75 km de Genève et de Grenoble.

De nos jours , les installations nucléaires sont des cibles potentielles pour les attaques cybernétiques et terroristes.

Pierre-Franck Chevet, président de l’ASN (Autorité de Sûreté Nucléaire) déplore le manque de prise de conscience des risques en France. Il pense que le contexte en matière de sûreté nucléaire est préoccupant. Il faut imaginer, selon lui, qu’un accident de type Fukushima puisse survenir en Europe. Il déplore une perte de mémoire collective, car on oublie trop vite Tchernobyl et Fukushima.

N’oublions pas que durant 60 ans, depuis la mise en service en 1951 du 1er réacteur civil aux Etats-Unis jusqu’à la catastrophe de Fukushima en 2011, le monde a connu 5 fusions du coeur du réacteur au cours d'accidents majeurs : 1 à Three Mile Island, 1 à Tchernobyl et 3 à Fukushima. Une catastrophe tous les 12 ans, c’est énorme !

Afin de respecter les recommandations de la COP 21, certains experts encouragent le développement du nucléaire. Car par rapport aux combustibles fossiles, ils considèrent que le nucléaire est une énergie propre, sans CO2 ! C’est comme si l’on remplaçait le choléra par la peste.

Concernant mon pays natal, le Viet Nam, je suis très heureux de vous annoncer que son gouvernement a pris la très sage décision d’abandonner le programme nucléaire, dont le 1er réacteur devait être construit en 2020.

Je remercie la revue Sortir du nucléaire d’avoir publié mon article dans son N° 73 de 2017. Ce qui est extrêmement regrettable c‘est que depuis, les autorités responsables vietnamiennes ont donné le feu vert au développement accéléré des centrales très polluantes au charbon.

J’ai pourtant demandé le rejet du charbon et proposé un investissement massif des énergies renouvelables pour que le Viet Nam puisse atteindre 100 % d’énergie renouvelable en 2050.

Je me permets de vous rappeler les études récentes visant le même objectif pour 2050:

1- Étude de l’Université de Standford aux États-Unis sur 139 pays de la planète (100% d’ énergie renouvelable)

2- Étude de NégaWatt pour la France ( 100% d’énergie renouvelable)

3- Étude de l’AFME pour la France ( 100% d’électricité renouvelable)

A Grenoble, GEG atteindra 100% d’ électricité renouvelable en 2022, ce qui est remarquable.


Nguyen Khac Nhan

ancien Chargé de mission à la Direction Economie, Prospective et Stratégie d'EDF

ancien Professeur à l'Institut National Polytechnique et à l'Institut d'Economie et Politique de l’Energie de Grenoble


Bibliographie:

-Tchernobyl. Conséquences de la catastrophe sur la population et l ‘environnement.

A V. Yablokov, V B. Nesterenko, A V Nesterenko, N E. Preobrajenskaya . Santé et Nucléaire- Paris 2015

- Tchernobyl. Déni passé, menace future? Marc Molitor. Racine - Bruxelles 2011

- Tchernobyl. Cachez ce nuage que je ne saurais voir...Jean Michel Jacquemin Raffestin. Guy Trédaniel- Paris 2006

- Enfouir les déchets nucléaires est la pire solution. Bernard Laponche. Le Monde 29 mars 2018.

- nguyenkhacnhan.blogspot.fr

- xem thêm hình ảnh biểu tình tại đây.

Các thao tác trên Tài liệu

Các số đặc biệt
Các sự kiến sắp đến
** Đoàn xiệc "Teh Dar" lưu diễn tại Pháp và Luxembourg 06/11/2018 - 26/01/2019 — Pháp
SPECTACLE de THEATRE POPULAIRE du VIETNAM 18/11/2018 15:00 - 17:00 — Maison du Brésil - (Cité Internationale Universitaire de Paris) 7L Boulevard Jourdan 75014 Paris
Colloque: Le VIETNAM et La MONDIALISATION 01/12/2018 09:00 - 17:00 — Palais du Luxembourg, salle Clemenceau, 15 rue de Vaugirard 75006 Paris
Ciné-club YDA 08.12: phim truyện Vì Đâu Nên Nỗi 08/12/2018 14:15 - 18:00 — Espace Ararat, 11 rue Martin Bernard, 75013 Paris
Các sự kiện sắp đến...
Văn hóa - Nghệ thuật


Sách, văn hóa phẩm


Tranh ảnh

Ủng hộ chúng tôi - Support Us
Kênh RSS
Giới thiệu Diễn Đàn Forum  

Để bạn đọc tiện theo dõi các tin mới, Diễn Đàn Forum cung cấp danh mục tin RSS :

www.diendan.org/DDF-cac-bai-moi/rss